Nouvelles mesures pour le permis de conduire en 2024 : ce qu’il faut savoir

Photo of author

By Nicolas Godet

Depuis le 1er janvier 2024, des changements importants ont été apportés au permis de conduire, rendant son obtention plus facile. Dans cet article, nous vous présentons les principales évolutions et conseils pour obtenir votre sésame.

Choisissez judicieusement votre auto-école

Il est parfois difficile d’évaluer la qualité d’une auto-école, mais des mesures ont été prises pour faciliter votre choix. Vous pouvez désormais consulter la liste des auto-écoles près de chez vous sur un site internet dédié. Leur taux de réussite à l’examen doit normalement y être mentionné, bien que cela ne soit pas toujours bien renseigné.

Avant de signer un contrat avec une auto-école, celle-ci doit vous fournir une évaluation du nombre d’heures de conduite nécessaires pour que vous puissiez passer l’examen en toute sérénité.

Les aides financières disponibles

Un nouveau site national, « 1 jeune, 1 permis« , recense les différentes manières de financer votre permis de conduire, à la fois à l’échelle nationale et locale. Jusqu’à présent réservées aux titulaires du permis de conduire de catégorie B, ces aides sont désormais accessibles pour tous les types de permis dès le 1er janvier 2024.

  • Aide régionale : certaines régions proposent des aides financières pour passer le permis. Consultez le site internet de votre région pour connaître les conditions d’éligibilité.
  • Aide de la CAF : cette aide est destinée aux allocataires de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et peut être utilisée pour financer tout ou partie du coût du permis.

Inscription et passage de l’examen

Vous pouvez vous inscrire à l’examen du permis de conduire via votre auto-école, mais également en tant que candidat libre sur la plateforme officielle RdvPermis, lancée par le site permis-deconduire.gouv.fr. L’examen comporte trois étapes :

  1. Des vérifications intérieures et extérieures du véhicule
  2. Une épreuve de secourisme
  3. Un volet concernant la conduite sous l’emprise de stupéfiants et les sanctions renforcées

En cas de conduite sous l’influence de drogues, si votre véhicule est immobilisé, l’amende passe de 6 à 8 points et vous encourez jusqu’à deux ans d’emprisonnement, une amende pouvant aller jusqu’à 4 500 € ainsi qu’une suspension ou annulation de votre permis pour une durée maximale de trois ans.

Passez votre permis avec un service en ligne

Des services en ligne tels qu’Ornikar, Simon en voiture, Stych ou Permis libre proposent des tarifs avantageux, entre 30 % et 50 % moins cher que les auto-écoles traditionnelles, avec une grande flexibilité de planning pour la conduite et le choix de l’instructeur. Toutefois, cela nécessitera une grande autonomie de votre part pour suivre les leçons de code, vous inscrire – et payer les frais d’inscription – aux examens en tant que candidat libre.

En résumé, les nouvelles mesures mises en place depuis le 1er janvier 2024 facilitent grandement l’obtention du permis de conduire. En choisissant judicieusement votre auto-école ou en optant pour un service en ligne, en bénéficiant des aides financières disponibles et en connaissant bien le déroulement de l’examen, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour décrocher votre permis !

À lire également