Les étapes essentielles pour réussir votre achat immobilier

Photo of author

By Claire Dumas

Acheter un bien immobilier est souvent considéré comme l’un des projets les plus importants dans une vie. Pour le mener à bien, il faut suivre plusieurs étapes et s’assurer de ne rien oublier. Dans cet article, nous vous présentons les principales étapes à suivre pour réaliser votre projet d’achat immobilier en toute sérénité.

1. Définir clairement votre projet

Pour réussir votre achat immobilier, il est essentiel de définir précisément vos besoins et vos attentes. Cette première étape vous permettra de cibler au mieux votre recherche. Vous devrez répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi souhaitez-vous acheter ? (résidence principale, investissement locatif, résidence secondaire…)
  • Quel type de bien recherchez-vous ? (appartement, maison, terrain…)
  • Dans quelle zone géographique ? (centre-ville, périphérie, campagne…)
  • Quelle surface minimum et maximum ?
  • Quel budget êtes-vous prêt à consacrer à cet achat ?

2. La recherche d’un bien immobilier

Une fois votre projet bien défini, vient la phase de recherche. Aujourd’hui, de nombreux outils sont à votre disposition pour trouver un bien immobilier :

  • Les sites d’annonces immobilières en ligne
  • Les agences immobilières
  • Les notaires
  • Le bouche-à-oreille

N’hésitez pas à multiplier les sources pour avoir accès à un maximum d’offres et augmenter vos chances de trouver le bien idéal.

3. La visite des biens potentiels

Lorsque vous avez repéré des biens qui correspondent à vos critères, il est temps de les visiter. Cette étape est cruciale car elle vous permettra de vous rendre compte des atouts et des défauts de chaque bien.

Pendant la visite, n’hésitez pas à :

  • Poser des questions au vendeur ou à l’agent immobilier (date de construction, travaux réalisés, charges et taxes…)
  • Prendre des photos pour garder une trace et faciliter la comparaison entre différents biens
  • Vérifier l’état général du logement (isolation, plomberie, électricité…)

4. L’élaboration d’une offre d’achat

Quand vous avez trouvé le bien qui vous convient, il est temps de faire une offre d’achat au vendeur. Celle-ci doit être écrite et mentionner :

  • La désignation du bien
  • Le prix proposé
  • La durée de validité de l’offre (généralement 8 jours)
  • Les éventuelles conditions suspensives (obtention d’un prêt, par exemple)

Le vendeur a alors 3 options : accepter l’offre, la refuser ou faire une contre-proposition. Dans ce dernier cas, les négociations peuvent s’engager jusqu’à trouver un accord sur le prix.

5. La signature d’un compromis de vente

Une fois l’accord trouvé entre l’acheteur et le vendeur, il est temps de signer un compromis de vente. Ce document écrit engage les deux parties à conclure la vente à certaines conditions et doit mentionner :

  • La désignation du bien immobilier
  • Le prix de vente convenu
  • Les conditions suspensives
  • La date prévue pour la signature de l’acte définitif de vente
  • Les détails des frais à la charge de l’acheteur et du vendeur

6. Le choix du notaire

Le notaire est un acteur incontournable dans le processus d’achat immobilier. Il rédige l’acte authentique de vente, assure sa publication au service de publicité foncière et procède à la collecte des taxes et impôts. Les honoraires du notaire sont en général à la charge de l’acheteur, mais il est possible de choisir un notaire pour chaque partie si cela est nécessaire.

7. Le financement de l’achat immobilier

A moins de disposer des fonds nécessaires pour acheter votre bien immobilier sans recourir à un prêt, la recherche d’un financement est une étape cruciale. Elle implique :

  • La préparation du dossier de prêt (justificatifs de revenus, situation professionnelle et personnelle…)
  • La recherche des meilleures offres de prêt (comparaison des taux et conditions proposées par différents établissements bancaires)
  • L’évaluation du bien immobilier (pour déterminer sa valeur et appuyer votre demande de prêt)

8. Les diagnostics immobiliers obligatoires et le contrôle technique du logement

Avant la vente définitive, vous devez vous assurer que le bien acheté répond à certaines normes techniques et légales. Pour cela, le vendeur doit fournir les diagnostics immobiliers obligatoires :

  • Diagnostic de performance énergétique (DPE)
  • Diagnostics amiante, plomb, termites (selon l’ancienneté du logement et son implantation géographique)
  • Diagnostic gaz et/ou électricité (si les installations ont plus de 15 ans)
  • Diagnostic risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT), etc.

Ces diagnostics vous permettront également de mieux cerner l’état général du logement et d’anticiper d’éventuels travaux à réaliser.

9. La vérification des charges et taxes liées au bien

Enfin, avant de signer l’acte définitif de vente, il est important de vérifier les charges et taxes liées au bien immobilier :

  • Taxe foncière
  • Taxe d’habitation (si le logement est occupé)
  • Charges de copropriété (si applicable)
  • Etc.

Ces éléments doivent être précisés dans l’acte de vente et permettent de mieux anticiper le coût global de votre achat immobilier.

En suivant ces étapes clés, vous serez en mesure de mener à bien votre projet d’achat immobilier et de profiter pleinement de l’expérience. N’hésitez pas à solliciter des professionnels durant chacune de ces étapes pour vous assurer que tout se passe dans les meilleures conditions possibles.

À lire également