Les conséquences financières du compostage obligatoire sur la taxe poubelle

Photo of author

By Nicolas Godet

Le tri et le compostage obligatoires des déchets organiques ont un impact bénéfique pour l’environnement, mais ils pourraient aussi avoir une incidence sur notre portefeuille. En effet, cette nouvelle réglementation risque d’entraîner une augmentation significative de la taxe poubelle dans les prochains mois. Pourtant, on pourrait imaginer qu’en jetant moins de déchets, nous payerions moins pour leur collecte… Malheureusement, ce ne sera pas le cas.

Loi anti-gaspillage 2020 : obligation de trier les déchets organiques

Conformément à la loi anti-gaspillage de 2020 et aux directives européennes, le tri des déchets organiques est devenu obligatoire partout en France depuis le 1er janvier 2024. Dans la pratique, il appartient aux collectivités locales de proposer des solutions de collecte ou de tri pour ces déchets, tels que les déchets alimentaires et les déchets verts. Ces solutions peuvent varier d’une commune à l’autre : création de zones de compostage, collecte en porte-à-porte…

L’impact financier de ces nouvelles mesures

Ces ajustements ont un coût, et ce coût risque fort de se répercuter sur les factures des contribuables français. On aurait pu penser, assez naïvement, qu’en produisant moins de déchets polluants et en réduisant nos poubelles grises, les frais diminueraient ; mais en réalité, c’est l’inverse qui se produit.

La taxe poubelle : à quoi sert-elle et comment évolue-t-elle ?

La taxe locale communément appelée « taxe poubelle » a pour but de financer au mieux la collecte et le tri des déchets ménagers, selon le site du ministère de l’Économie. Elle varie en fonction des communes. En 2023, cette taxe avait augmenté en moyenne de 10% sur l’ensemble du territoire, soit environ 150 € par habitant. Et cette hausse risque fort de se poursuivre année après année… en raison de la nouvelle obligation de trier les déchets organiques.

  • Financement de la collecte des déchets ménagers
  • Financement du traitement et du tri des déchets
  • Variabilité selon les municipalités
  • Augmentation moyenne de 10% en 2023

+5% de taxe poubelle par foyer : prévisions pour 2025

L’organisation de la collecte et du tri des déchets organiques nécessite en effet des efforts supplémentaires de la part des collectivités locales, comme l’installation d’infrastructures spécifiques ou l’embauche de personnel additionnel. Pendant cette première année d’essai, l’État aidera financièrement les communes à mettre en place cette solution. On peut donc s’attendre à une augmentation de 5% de cette taxe à partir de l’automne 2025, prévoit Nicolas Garnier.

Cette hausse de la taxe poubelle pourrait entraîner une grogne parmi les contribuables, qui pourraient être tentés de remettre en cause l’intérêt du tri obligatoire des déchets organiques. Il appartient donc aux élus locaux et aux acteurs concernés de bien expliquer les enjeux environnementaux liés à cette démarche et de montrer, à terme, que ces investissements permettront de développer des solutions plus durables pour la gestion des déchets.

Le compostage domestique comme alternative ?

Pour ceux qui souhaiteraient se prendre en main en matière de gestion des déchets organiques, le compostage à domicile peut représenter une solution intéressante. En effet, il permet de valoriser ses déchets alimentaires et de jardin tout en diminuant la quantité de détritus jetés dans la poubelle grise.

Le compostage présente également un intérêt sur le plan financier : non seulement il génère moins de déchets à collecter (et donc potentiellement une baisse de la taxe poubelle), mais en plus il produit gratuitement un engrais naturel très riche pour les plantations et les potagers. Il s’agit donc d’une initiative vertueuse, tant pour l’environnement que pour notre portefeuille !

Comment mettre en place un composteur chez soi ?

  • Choisissez un endroit adapté : semi-ombragé et aéré
  • Privilégiez un composteur en bois, en plastique recyclé ou en métal
  • Alternez différentes couches de déchets : verts (déchets alimentaires) et bruns (feuilles mortes, branches…)
  • Pensez à aérer régulièrement le tas pour favoriser la décomposition
  • Récupérez le compost mûr au bout de plusieurs mois pour l’utiliser comme engrais

En somme, bien que l’obligation de tri des déchets organiques entraîne une augmentation de la taxe poubelle, elle participe également à une meilleure gestion globale des déchets et incite chacun d’entre nous à adopter des pratiques plus responsables et respectueuses de l’environnement. Le compostage domestique peut constituer une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent participer activement à cet effort collectif.

À lire également