Hausse des prix de l’électricité en février 2024 : quel impact sur les ménages français ?

Photo of author

By Nicolas Godet

Les foyers français doivent se préparer à une nouvelle augmentation des prix de l’énergie dès le début de l’année 2024. En effet, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé une hausse attendue des tarifs de l’électricité à partir du 01 février 2024. Dans cet article, nous vous proposons de faire le point sur cette situation et d’identifier les ménages concernés par cette augmentation.

Les raisons de la hausse des prix de l’électricité en février 2024

Selon la CRE, plusieurs facteurs contribuent à cette hausse des prix de l’électricité prévue pour février 2024 :

  • L’augmentation du coût de production de l’électricité;
  • La fin de la protection tarifaire sur l’électricité à partir du 1er janvier 2025;
  • La nécessité de récupérer 14 milliards d’euros dans le budget 2024.

Il est important de noter que la CRE procède à deux révisions annuelles des prix de l’énergie, au mois d’août et au mois de février, afin de les ajuster aux valeurs du marché.

Quelle sera l’ampleur de cette hausse ?

La CRE avait initialement envisagé une hausse pouvant atteindre jusqu’à 20% des prix de l’électricité en février 2024. Toutefois, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a récemment rassuré les Français en affirmant que cette augmentation ne dépasserait pas 10%.

Quels ménages seront concernés par cette hausse ?

Cette hausse des tarifs de l’électricité ne devrait pas affecter tous les foyers français de manière égale. Les ménages les plus impactés seront :

  • Ceux ayant souscrit à une offre d’électricité variable;
  • Les clients du Tarif bleu d’EDF.

Solutions pour limiter l’impact de cette hausse sur les foyers français

Pour faire face à cette augmentation inévitable des prix de l’électricité, plusieurs solutions s’offrent aux ménages français :

  • Souscrire à une offre d’électricité moins chère ou à prix fixe;
  • Mettre en place des mesures d’économies d’énergie au quotidien (isolation, chauffage, éclairage, etc.).

Ces efforts pourront permettre de réduire significativement l’impact de la hausse des prix sur les factures d’électricité des ménages français.

Quelles perspectives pour les années à venir ?

La hausse des prix de l’électricité prévue pour février 2024 n’est sans doute pas la dernière. En effet, la fin de la protection tarifaire ainsi que la volonté de récupérer 14 milliards d’euros au budget 2024 impliquent que des augmentations sont à prévoir tout au long de l’année 2024 et même jusqu’en 2025.

Les foyers français doivent se préparer à une hausse continue des prix

En 2023, le gouvernement et la CRE avaient déjà annoncé deux hausses des tarifs de l’électricité : +15% en février et +10% en août. Il est donc important pour les foyers français de prévoir des mesures d’adaptation face à ces augmentations successives des prix de l’énergie.

La hausse des prix de l’électricité annoncée pour février 2024 représente un réel défi pour les ménages français. Il est essentiel de s’informer sur les offres d’électricité disponibles et de mettre en place des mesures d’économies d’énergie afin de faire face à cette situation. Enfin, il faut garder à l’esprit que les années à venir risquent également d’être marquées par de nouvelles augmentations des tarifs de l’énergie, et qu’il conviendra d’adapter constamment sa consommation énergétique en conséquence.

À lire également